11 décembre 2017 – Qu’est-ce qu’on fait maintenant ??

Les derniers mois d’une expatriation, tout comme les premiers d’ailleurs, passent à toute vitesse et j’avoue ne pas m’être posé trop de questions sur « l’après » : mode Nono le petit Robot enclenché. Nous avons juste assuré la logistique : nous avons confié nos charmantes tortues Godzilla puis nous avons lancé l’opération emballage.

0-Bye turtles

02-Emballage

Après quelques longues semaines, 28 m3 correspondant à 3 ans de vie ont débarqué. Je ne vous cache pas que le rangement des 150 cartons a nécessité quelques heures. Tout le mois de septembre en fait…

05-Déballage

La rentrée scolaire est arrivée et s’est bien passée. Époux en Chine pour finir la mission, filles casées à l’école, armoires rangées. Bien. Voilà. Ça, c’est fait. Et là, j’entends Dutronc « Et moi, et moi, et moi ». N’ayant plus d’employeur, il a fallût se rendre à l’évidence : partir à la découverte du monde Pôle Emploi.

BIENVENUE À PÔLE EMPLOI

Malgré une formation supérieure, une carrière honorable, les 3 ans d’expatriation ont quand même mis à mal mon employabilité. Joli terme pour dire « t’es foutue ma pauvr’ fille ». Il faut dire que les employeurs n’ont pas tous l’élégance de creuser l’expérience Expat’ pour découvrir toutes les richesses qu’elle nous a apportées… Je vous conseille de regarder cette vidéo affligeante où Mathilda May joue le rôle d’une demandeuse d’emploi ayant interrompu sa carrière qui passe un entretien d’embauche…

https://www.youtube.com/watch?v=dENM1BJCTYM

Heureusement, je n’ai pas été confrontée à de tels connards agissements. Mon parcours fût nettement plus constructif…

L’Inscription, en ligne… 

Il faut reconnaître que le site est très bien fait. Il y a même une petite vidéo qui vous explique comment faire. Pour peu, on trouverait cela très sympa de s’inscrire au chômage tant les personnages animés ont l’air ravis…  Comme il s’agit quand même de l’administration française, il y a eu un petit couac. J’ai eu le mauvais goût de porter le même nom, prénom, d’avoir la même date de naissance d’une autre inscrite qui n’avait plus de droits…

06-Monkey computer

La situation étant sérieuse, direction l’accueil de pôle emploi. Et la, oh surprise, je suis tombée face à deux dames accueillantes ET efficaces. Oui, oui. Elles ont repéré le problème et l’ont surtout réglé dans les 2 heures ! Respect.

Premier contact

07-Borne Pôle Emploi

Lorsqu’on s’inscrit pour la première fois, on est convoqué à un entretien, pour faire connaissance. J’étais un peu inquiète, comme à un premier rendez-vous : vais-je lui plaire ? Vont-ils avoir quelque chose à me proposer ?

Ce rendez-vous s’est très bien passé même si quelques questions m’ont paru étonnantes :

« Voulez-vous travailler à temps plein ou à temps partiel ? 

le moins possible Plutôt à temps partiel pour m’occuper de mes enfants…

– quel salaire horaire voulez-vous ?

le plus élevé possible La moyenne constatée sur les annonces d’emploi… »

J’ai bon madame ? J’ai bon ??!!

J’étais en fait surprise qu’on ne me mette pas le couteau sous la gorge pour reprendre un emploi dès que possible histoire d’améliorer la fameuse courbe du chômage chère à nos politiques. Peut-être que ma bonne tête et mon parcours les ont rassurés ? Bref, ils étaient moins inquiets que moi au sujet de mon avenir… L’accompagnement fut efficace, un plan d’actions fut défini et je me suis sentie comprise et soutenue dans ma démarche de reconversion. Grâce à la motivation dont j’ai fait preuve, ma formation en Master 1 a même été prise en charge par Pôle Emploi. À cœur vaillant, rien d’impossible.

La première réunion

En tant que nouvel arrivant, vous devez participer à une réunion de présentation des services de Pôle Emploi. Force est de constater que le chômage se conjugue au féminin : 14 participants, 10 femmes…

L’animateur, archétype d’un ancien étudiant IUT Communication, a dû renoncer à son pantalon sarouel et ses dread mais a conservé ses bracelets brésiliens… Son discours alterne copinage et paternalisme. « Ça va vous saouler…», « les séniors c’est bien…», «…l’eau ça mouille…».

08-rasta

Il recadre cependant très bien les choses : le demandeur d’emploi a bien entendu des droits mais aussi des devoirs. Pôle Emploi est un service public, présent pour nous aider à grand renfort d’entretiens, de formation, d’ateliers, … qui vise à nous réinsérer dans la vie professionnelle. Bref, aide-toi et Pôle Emploi d’aidera.

De ma toute petite incursion dans le monde du chômage, je peux juste confirmer que les chômeurs que j’ai croisés n’ont pas le teint bronzé de ceux qui reviennent des Bahamas (spécial dédicace au député Damien Adam – LREM qui visiblement, ne sait pas de quoi il parle – article dans le journal Paris-Normandie du 04/11/17).

09-LREM arrière

POURSUIVRE LA RECONVERSION

Si vous suivez ce blog, vous savez sans doute que j’embrasse une brillante carrière dans l’enseignement du français langue étrangère. Enfin, j’embrasse, j’embrasse,… doucement.

10-Sesame street school

Après le DAEFLE, je me suis lancée dans un Master 1 Didactique des Langues. Un master pourquoi ? … Pourquoi pas ? Parce que je suis ouf’ moi, une vraie school gangsta, même pas peur. Zy’va j’vais tout déchirer. Enfin, je veux dire que mes facultés cognitives ayant été momentanément perdues à cause de l’euphorie de l’obtention du DAEFLE, mon jugement a été altéré et j’ai cliqué sur « Candidater ». Voilà voilà. Je dois avouer que passée la fierté de l’admission, je déchante un peu.

11-what Ron

Énorme masse de travail et pas assez de temps devant moi avant les examens. Bref, un nouveau défi.

« SYMPA TA RECONVERSION MAIS QUAND EST-CE QUE VOUS REPARTEZ ? »

On me pose très souvent cette question. Je dois avouer que je ne comprends pas très bien.

12-not very bright

C’est un peu comme si après avoir retiré ton plâtre d’une jambe cassée, on te demandait « Bon alors, quand est-ce que tu te casses autre chose ? » ou après avoir ingurgité un énorme plat de pâtes carbonara, on te dit « Tu en reprendras demain ? ». Je ne sais pas, ça dépend, si j’ai envie, si l’occasion se présente, peut-on décider plus tard ? Pour l’expatriation c’est pareil.

Au jour d’aujourd’hui, on se pose des questions, en fonction des opportunités, de nos envies aussi, l’idéal étant que les premières rejoignent les secondes…

Entre autres choses, nous creusons actuellement l’option « Immigration au Canada ». Attention, il ne faut pas confondre, expatriation et immigration. Dans le premier cas, tu vis dans une cage dorée façon desperate housewife. Dans le second, tu dois te débrouiller en autonomie pour tout : emploi, logement, école,… Bref, la même vie qu’en France mais avec le statut d’immigré. Moins aisé. Discours à atténuer quand même : le Canada est un pays où l’immigration, au-delà d’être acceptée, est indispensable à son économie. Tout est donc facilité pour ceux qui souhaitent aller au travail en skydoo.

13-skydoo

Le Canada organise en effet des salons de l’emploi, auxquels j’ai assisté ces dernières semaines, histoire d’attirer les futurs migrants. Même s’ils sont extrêmement accueillants, vous avez plus de chance d’attirer leur attention si vous êtes bilingue français-anglais, avec un diplôme élevé et que vous venez vous installer en famille. Ils veulent de la chair fraîche qui sera capable d’apporter sa contribution à la prospérité du pays.

Et puis exactement comme on joue de temps en temps à l’Euromillons lors des grosses cagnottes, on a aussi candidaté à la loterie à la Carte Verte aux États-Unis enfin le « Electronic Diversity Visa Lottery ». Tous les ans, les Etats-Unis organisent une loterie qui désigne les migrants qui auront la chance d’obtenir la « Green Card » c’est-à-dire le Permis de travail. Selon votre nationalité d’origine, vous avez plus ou moins de chance que d’autres. Résultats en mai 2018 pour savoir si on fera partie des heureux élus autorisés à travailler sur le sol américain. Les chances sont minces mais elles existent.

Comme autant de bouteilles à la mer lancées, pour forcer le destin. Et puis si notre avenir doit être en France, alors il en sera ainsi !

Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be).

14-lucky


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s