22 et 23 mars 2017 – Chengde

Il n’est pas forcément aisé de se rendre à Lhassa, au Tibet : coût du billet d’avion élevé, nécessité d’obtenir un visa, difficultés d’acclimatation à l’altitude (3656 mètres), … et pourtant le Grand Potala (ancien palais du Dalaï Lama) apparaît comme méritant le voyage.

Nous avons opté pour une visite plus simple à organiser : la ville de Chengde (220 km de Pékin) qui abrite la réplique du Potala : le Putuo Zhongsheng 普陀宗乘之庙. Mais il n’y a pas que cela à visiter à Chengde…

Le Temple de Putuo Zhongsheng (bouddhiste) a été construit entre 1767 et 1771, sous le règne de l’empereur Qianlong (1735-1796) à l’occasion de son soixantième anniversaire.

En plus d’être un lieu de culte et de festivités, le Temple était un lieu de réception pour l’empereur où il recevait les délégations des différentes ethnies de l’empire quand il résidait à Chengde. Chengde était un lieu de retraite paisible comparé à l’animation de la capitale Pékin et où l’empereur et ses hôtes pouvaient s’adonner à des parties de chasse.

Les extérieurs du Palais sont superbes avec cette couleur de façade très caractéristique :

… les intérieurs le sont tout autant :

La terrasse nous permet de voir les collines alentour :

09

Les rencontres sont toujours au rendez-vous :

10

Après le Putuo Zhongsheng, direction le Palais d’Été. Sûrement beau en… été. En mars, sous la neige, c’était une balade qu’on aurait pu éviter. Selon moi, le Palais d’Été de Pékin est bien plus beau, même en hiver.

On peut voir un intérieur :

Le 2ème jour a été consacré à la visite du Temple Puning 普宁寺 : temple de la Paix universelle (ou Temple du grand bouddha).

Ce très beau temple bouddhiste a été construit en 1755 sous la dynastie Qing, lui aussi sous le règne de l’empereur Qianlong.

20

Tout comme le Putuo Zongsheng est construit sur le modèle du Potala, le Temple Puning est inspiré du monastère de Samye au Tibet. Il mélange les architectures chinoise et tibétaine. La particularité de ce temple est qu’il abrite la plus grande statue au monde d’un Bodhisattva en bois. Il est composé de 5 essences différentes : pin, cyprès, orme, sapin et tilleul. Il mesure plus de 22 mètres de haut et pèse 110 tonnes…

N’ayant pas  de diplôme en théologie je m’en remets à Wikipédia pour vous donner la définition d’un bodhisattva : « désigne un bouddha avant que celui-ci n’ait atteint l’éveil ». Voilà, vous êtes bien avancés n’est-ce-pas ? Non ?! Alors je complète : le bouddha désigne une personne ayant, notamment par sa sagesse, réalisé l’éveil, c’est-à-dire atteint le nirvāna. Avant d’atteindre cela, il existe cinquante-deux niveaux de Bodhisattvas : dix degrés de la foi, dix degrés de la demeure, dix degrés de la pratique, dix degrés du transfert de mérites, dix terres, éveil correct et équivalent, et éveil merveilleux. 52 niveaux ou un bon stock d’herbe et de champignons hallucinogènes. Bref, passons.

Tout comme le Bouddha Maitreya géant du Temple des Lamas à Pékin (26 mètres), il est tout simplement impressionnant. Les photos ne sont pas autorisées alors on ne se rend pas bien compte de sa taille gigantesque.

21

En Chine, communisme et économie de marché marchent main dans la main. Il en est de même avec la religion : il y a toujours un prétexte pour gagner un peu d’argent. Ici, il s’agissait de faire graver des cadenas pour voir ses vœux exaucés.

Le temple n’en reste pas moins un lieu de culte où nous avons pu apercevoir un moine réciter sa prière.

À mon humble avis, 2 jours / 1 nuit suffisent pour faire le tour des curiosités de la ville, de préférence au printemps.

Mention spéciale pour l’hôtel « Yunshan » dont les chambres familiales permettent vraiment d’accueillir une famille nombreuse (3 enfants). Excellent rapport qualité/prix !

Chengde Yunshan Hotel (承德云山饭店)

Add: 41 Wulie Road, Chengde (承德市武烈路41)

Tel. : 0314-2055588


2 réflexions sur “22 et 23 mars 2017 – Chengde

  1. Quel dommage que « Faut pas réver » ou  » racines et des ailes  » vont s’arrêter. Cela va beaucoup nous manquer. Mais  » Connaissance du Monde » en famille nous permettra de continuer à voyager.
    Merci pour toutes ces petites histoires de la vie en Chine.

    Bises à tous , sans oublier Monsieur LEE et la charmante cuisinière.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s