22 novembre 2016 – Les 10 commandements des travaux à Pékin

La ville de Pékin est constamment en effervescence et les travaux sont perpétuels. On ne peut pas faire 100 mètres sans croiser un chantier. Mais comme d’habitude, rien ne se passe comme on l’imagine… Voici les 10 commandements des travaux à Pékin !

N°1 – Personne tu ne préviendras

Enquêtes publiques, permis de travaux, plans de prévention, non mais sérieusement ? Ça prend du temps tout ça, trop de temps ! Ici, le business n’attend pas.

Un ouvrier arrive, ouvre une plaque d’égout pour s’engouffrer à l’intérieur. D’accord…

01-marmotte

Certains se lèvent le matin avec l’envie de prendre leur marteau-piqueur et de casser un trottoir… Pourquoi pas ?

02-trottoir

D’autres, prennent une voiturette, et vont planter des plots. Pourquoi ? Parce que.

Il y a trois jours, vous déjeuniez dans un charmant petit restaurant. Vous repassez devant et… plus de restaurant ! Tout est démoli et sera reconstruit en quelques jours. Pour redevenir un restaurant ou un salon de manucure.

05-resto-disparu

N°2 – Prompt à la tâche tu seras

Pour tenir les délais de construction/reconstruction, l’ouvrier arrive à l’aube (07h59 en place, 08h00 tapantes démarrage des outils). Pour arriver à l’heure, rien de tel qu’un deux roues, adapté bien sûr ! Ici, une mobylette de peintre avec sceaux intégrés.

N°3 – La propreté tu assureras (enfin tu essaieras)

Comme l’enfer est pavé de bonnes intentions, les meilleures idées peuvent s’avérer être les pires… Pour preuve, ce magnifique revêtement imitation carrelage pour protéger le sol pendant les travaux de nos voisins. Travaux qui, au passage, ont duré quasiment un an (le temps de mettre à nu tous les murs pour tout refaire).

N°4 – Ton chef tu écouteras

Avec attention, même à une heure avancée de la nuit, même s’il te demande de rester au fond d’une piscine vide…

10-secte

N°5 –La continuité du service du assureras

Non, les travaux n’empêchent pas les voitures de passer ni les activités du bâtiment de continuer. Pourquoi s’arrêter de vivre ?

N°6 – Parité tu respecteras

Parce que les femmes creusent aussi bien que les hommes… Oui, oui, c’est bien une femme dans le trou.

Faire carrière dans le bâtiment ne signifie pas pour autant renoncer à l’élégance. Quoi de plus « stylé » qu’un survêtement rouge et un haut noir en dentelle pour décharger des briques d’un camion ? Rien.

15-elegance

N°7 – La sécurité tu adopteras

Bien sûr, si tu as le temps, si tu as envie, pas de pression surtout ! Tant que tu n’as pas le vertige…

En revanche, la cigarette près des copains qui sont en train de souder avec d’énormes bouteilles de gaz, on évite. Les habitants du quartier te remercient.

18-securite-3

N°8 – Les autres tu regarderas

C’est quand même moins fatiguant…

19-supervision

N°9 – Efficacement, tu rangeras

Il faut toujours ranger ses outils après les avoir utilisés.

20-rangement-vertical

N°10 – Tes erreurs tu répareras

L’erreur est humaine : parfois, tout ne se passe pas comme prévu. 2 ou 3 potes, quelques plots et drapeaux et hop ! tu répares tout vite fait. Ni vu ni connu.

21-trous


Une réflexion sur “22 novembre 2016 – Les 10 commandements des travaux à Pékin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s