7 au 11 novembre 2016 – Hong-Kong star, bis repetita

« Si longue que soit une nuit d’hiver, le soleil la suit. »
Proverbe touareg

Pour les vacances de la Toussaint, nous avions prévu de passer 2 jours à Chengde, à 300 km de Pékin, pour visiter le temple de Putuo Zongcheng, reproduction réduite du Potala de Lhassa au Tibet. Tout un programme… Puis… rien ne s’est pas passé comme prévu.

Héloïse ayant une douleur soudaine et inexpliquée à la hanche, nous voici parties chez le médecin. Nous avons la chance immense d’être soignés par la crème de la crème des médecins de la planète (et peut-être même du système solaire). Généraliste ou spécialistes, il n’y a que des stars ! L’avantage d’avoir d’excellents médecins, c’est qu’ils voient tout. Tout le temps. Dès les premières prémices des débuts de quelque chose qui ressemble à autre chose d’anormal. Pour poursuivre les premières investigations faites à Pékin, Héloïse et moi avons passé la semaine en tête à tête à Hong-Kong, direction le Matilda Hospital.

Connaissez-vous le film d’Agnès Varda de 1962, « Cléo de 5 à 7 », où l’on suit l’héroïne Cléo en temps réel alors qu’elle attend ses résultats d’examens médicaux… Nous avons vécu la même chose, sauf que cela a duré 10 jours et non pas 2 heures. Nuance… écrasante, terrifiante et je passe tous les autres adjectifs en –ante. Autant vous spoiler tout de suite, les résultats furent bons donc vous pouvez poursuivre la lecture de cet article sereinement.

Heureusement (malheureusement ?), je connaissais le Matilda, pour y avoir accompagné mon cher époux l’année dernière. J’avais parlé de cette première visite de Hong-Kong dans cet article. Bref, c’est toujours un plaisir (?!) de venir se faire soigner en ces murs… Je passe sur les compétences indéniables de l’équipe soignante, pour vous faire part de ce qui compte énormément pendant une hospitalisation : les repas ! Comment faire accepter – et apprécier – à une petite fille de 5 ans de rester dans une chambre d’hôpital pendant 3 jours ? Disney Channel + hot dog + glace au chocolat. Simple, efficace.

Je ne vous cache pas que Disney Channel en boucle a sacrifié quelques-uns de mes neurones mais c’était ça ou CNN qui retransmettait en direct les résultats de l’élection présidentielle américaine. Princesse Sofia ou Donald Trump ? Mon choix était vite fait.

Seul point à améliorer au Matilda : les lits accompagnants. Je pense que j’aurai mieux dormi sur un tatami (et avec 2 Lexomil et une bouteille de Bordeaux aussi mais ce n’est pas lié au couchage…).

08-banquette

Après 3 nuits, nous avons quitté l’hôpital pour poursuivre notre attente en ville. Nous étions logées par l’assurance qui m’a donné le choix entre un hôtel confortable mais loin de tout ou un autre, moins confortable mais plus central, avec tous les transports accessibles. L’aventurière tapie en moi depuis toutes ces années ne reculant devant aucun sacrifice, décidât de choisir la deuxième option. Efficacité avant tout.

Nous voici arrivées dans le quartier de North Point, à 4 stations de métro de Central mais à des années-lumière des boutiques d’ultra luxe de ce quartier.

09-quartier

Nous sommes descendues au Newton Inn de North Point et étions au 26ème étage (sur 28) soit suffisamment haut pour voir la baie de Kowloon et le toit-terrasse des voisins.

La chambre était tout à fait correcte (malgré la moquette sale) mais sans accès Wi-fi (Ô rage ! ô désespoir !).

12-chambre

L’hôtel est dans un quartier typique chinois avec marché à ciel ouvert, où les étals de viande et de poissons côtoient les vendeurs de vêtements, de sacs et de Crocs (il faudra que je parle un jour de cet élément indispensable de la garde-robe chinoise, la Croc). Nous sommes parties à la découverte de ce quartier qui nous rappelait les rues de Pékin. Sur le chemin du métro, j’ai même pu faire réparer ma montre chez une horlogère très bien installée sur le trottoir…

Après avoir écumé un centre commercial luxueux à la recherche de quelques rechanges (nous ne devions pas rester si longtemps…), je me suis résolue à accepter ma difficile condition : même en étant expat’, je ne peux m’offrir que des vêtements Zara ou Topshop. J’ai fini par trouver une petite culotte propre, à défaut d’être à ma taille (on ne peut pas tout avoir ma p’tite dame). Il faut dire que le XL chinois (même Hongkongais) équivaut à un (petit) M chez nous.

Retour dans notre quartier de petits commerçants…

… avant d’aller dîner au Pizza Hut malgré l’affiche indiquant « Pest control ». Même pas peur.

Pour notre dernier jour à Hong-Kong, le rendez-vous médical étant en milieu d’après-midi, il fallait passer le temps, donc place au tourisme !

Le marché au pied de notre hôtel était déjà bien vivant :

Direction les beaux quartiers de Central. Nous avons emprunté les passerelles qui mènent aux quais et où l’on a fait des rencontres aussi drôles qu’improbables :

Malgré mon désamour pour l’altitude, j’ai emmené Héloïse à la grande roue qui se situe sur Central Pier.

29-roue

Nous avons a-do-ré ! Il faut dire que la vue est splendide :

31-baie

3 tours de roue plus tard (avec Wi-Fi dans la cabine, yeahhh !), nous avons croisé un couple de futurs mariés et sa cohorte de demoiselles d’honneur (en baskets !) pour les traditionnelles photos :

…mais aussi des personnes âgées qui pêchaient :

Nous avons ensuite visité le Musée de la Marine de Hong-Kong.

37-maritim-museum

Très beau musée, très riche aussi bien pour les petits que pour les grands.

Des maquettes superbes :

Des objets anciens :

42-journal-de-bord43-gilet44-vetements

Le tout, avec une vue sur la baie exceptionnelle :

47-vue

Sans oublier les jeux pour les enfants : explications du principe d’Archimède ou encore véritable container maritime où l’on peut jouer à charger un bateau sans le faire sombrer.

Tout ceci nous a mises en appétit ! Pour faire simple, sandwich au Subway du coin. Très déçues cependant, ce jour-là, il n’y avait pas de poulpe… Monde cruel.

51-subway

Je suis passée, non sans un pincement au cœur, devant ce qui pour moi représente la tentation ultime : l’Apple Store. Alors que ce dernier me tendait les bras avec tous ses petits objets magnifiques et détaxés, j’ai passé mon chemin. La volonté à l’état pur, mesdames et messieurs.

52-apple-store

Nous avons finalement rejoint la clinique située dans l’une des rues les plus huppées de Central : Queens Road et ses passants tout droits sortis de publicités de magazines. Mannequins et autres beautiful people en tout genre alors que moi, je ne portais même pas de mascara…

Même si l’artère principale regorge d’enseignes luxueuses, les rues adjacentes sont déconcertantes : petits vendeurs de souvenirs et autres babioles bon marché…

 Après le rendez-vous où les nouvelles étaient pleinement rassurantes, retour à la vie normale, je peux respirer de nouveau. Au revoir Hong-Kong ! Et pas à bientôt…

55-polnaref

  •  Newton Inn – 88 Chun Yeung St – North Point – HONG-KONG
  • The Observation Wheel of Hong-Kong – 33 Man Kwong Street – Central Pier – HONG-KONG – http://www.hkow.hk/en/100 RMB (adultes) 70 RMB (enfant)
  • Maritime Museum – Central Pier N°8 – HONG-KONG – http://www.hkmaritimemuseum.org/eng/ – 30 RMB (adultes) 15 RMB (enfant)

2 réflexions sur “7 au 11 novembre 2016 – Hong-Kong star, bis repetita

  1. Voir Hong-Kong oui, mais pas à l’Hotel Matilda. On doit pouvoir trouver mieux mais pour cette fois, il faut faire avec mais surtout respirer un bon coup avec les bonnes nouvelles d’Héloïse et profiter de cette coupure imprévue. Bises aux petites chéries et aux grands aussi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s