20 mai 2016 – One night in Beijing

Quand nos amis des premiers jours partent plus tôt que prévu, nous profitons des derniers instants ensemble. Dure réalité de l’expatriation… Comme je le disais dans un précédent article, on retrouve le chemin des dance floors. Toute bonne soirée doit commencer par un mojito mais on varie les plaisirs, cette fois ce sera Fraise :

01-Mojito fraise

Pour l’énergie, on absorbe quelques calories chez Godiva…

02-Dessert Godiva

Puis direction le Latte, club dans l’enceinte du « Worker’s stadium » :

On est loin du parking du Macumba, ici, les plus belles voitures sont de sortie. Ah les strass !!

La Chine nous réserve décidément toujours des surprises. A l’intérieur, on découvre une … mariée ! Enfin, une demoiselle portant une robe de mariée. Ses copines et elle ont passé la nuit à faire des selfies d’une moue tantôt boudeuse tantôt rieuse…

Comme danser ça creuse, il est possible de manger … des pattes de poulet…

12-Pattes de poulet

Ou alors, on peut se contenter d’un biberon :

13-Biberons

D’ailleurs, même le DJ carbure au lait !

14-DJ

Vient enfin le moment tant attendu : le show ! Tout d’abord, en première partie, un chanteur :

15-Chanteur

Petite interruption technique pour préparer la scène suivante (vous remarquerez le scotch autour de la rallonge électrique…) :

18-Ingénieur

Puis THE star (enfin sûrement) :

19-Chanteuse

Parce qu’en Chine, rien n’est pareil, aussitôt le spectacle terminé, les ayis (lisez ceci si vous voulez savoir de qui il s’agit) font place nette. Malgré les 118 décibels crachés par les enceintes. Malgré la fumée de cigarettes. Des conditions de travail à faire bondir n’importe quel adhérent CGT.

Après s’être bien défoulés, il est temps de sortir. Point de bagarre, de regards vitreux, d’insultes qui fusent gratuitement, je rentre seule, marchant tranquillement au milieu de la nuit. Encore un petit creux ? Pas de problème, il y a des vendeurs tous les 10 mètres !

Au choix : barbecue ou hot pot !

A déguster en terrasse bien sûr.


Une réflexion sur “20 mai 2016 – One night in Beijing

  1. En ce moment, c’est plus NUIT DEBOUT et Feux de camp que karaoké même si la musique est là (le chiffon rouge bien sur et ferrat)
    Mais on grignotte quelques merguez bien sur avec ….. du rouge !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s