21 mai 2015 – Le luxe à la chinoise

Suite à la forte croissance de l’économie chinoise ces dernières années (toutefois aujourd’hui ralentie), la hausse du pouvoir d’achat est réelle. Le plan quinquennal 2011-2015 prévoyait une hausse minimale de 13% en moyenne par an du salaire minimum. Le niveau le plus élevé est atteint dans la province de Zhejiang (est de la Chine où se situe Shanghai), où le salaire minimum est désormais équivalent à 220 euros. Un montant qui dépasse celui de certains pays d’Europe de l’Est, comme la Bulgarie et la Roumanie, où il s’établissait à 160 euros en 2013.

Les autorités chinoises poursuivent ainsi deux objectifs. D’une part, réduire les inégalités qui se creusent fortement avec la croissance. L’administration centrale a, par exemple, imposé qu’en 2015, le salaire minimum ne soit pas inférieur à 40 % du revenu urbain moyen. D’autre part, faire émerger une classe moyenne permettant d’accroître la demande intérieure. Cette émergence de la classe moyenne chinoise a donné des ailes aux marques qui se sont implantées ici.

Les malls (immenses centres commerciaux) sont ainsi occupés par les marques de luxe européennes qui sont largement représentées ici.

01-Mall 1 - Prada 02-Mall 2

03-Mall 3 04-Mall 4

05-Mall 5 06-Mall 6

07-Mall 7

La surprise c’est qu’ils sont vides : les clients sont rares. Je n’ai pas d’explication à cela. Peut-être que je ne les ai pas visités aux bonnes heures ? En revanche, comme partout en Chine (y compris dans les magasins populaires), les boutiques sont remplies de bataillons de vendeurs prêts à vous aider dans votre recherche et surtout à replacer au millimètre près l’objet que vous avez eu le malheur de toucher.

08-mode

On retrouve ainsi les marques de luxe que nous connaissons bien en Europe : Vuitton, Prada,…

09-Vuitton 10-Vuitton 2

Mais aussi des marques qui ne sont pas associées au luxe comme Bourgeois, Séphora ou même Etam dont les articles sont deux à trois fois plus chers qu’en France (à titre d’exemple un manteau est proposé à 300 € ici).

11-Bourgeois

On retrouve cet attrait pour le luxe partout : de nombreux vêtements sont ainsi flanqués d’un logo plus ou moins bien reproduit…

12-Fake

Les produits alimentaires sont également concernés. Les vins les plus onéreux ont des systèmes d’antivol, comme en France me direz-vous sauf que le vin basique chez nous devient un produit de consommation de luxe ici. Ici, cette demi-bouteille de Sauternes est proposée à près de 75 €. Et les prix flambent pour les champagnes…

13-Vin blanc

Outre la mode ou le vin, le luxe est aussi ailleurs en Chine. Dans la gastronomie également : les mets les plus prisés sont mis sous verre. Ici, des concombres de mers à 1.300 € l’assiette.

14-Concombre de mer 15-Concombres de mer

Pour information, le concombre de mer est un animal muni de tentacules autour de la bouche mmmhhhh !

16-concombre vivant

Mon cher et tendre, qui a eu l’honneur d’en manger, déconseille vivement. Au même titre que les langues de canard, pourtant mets impérial. On ne peut décemment pas renier une éducation culinaire faite au foie gras et au magret !

Le luxe est aussi là où on ne l’attend pas. En Chine, de simples noix peuvent se négocier bien plus cher que le cours de l’or. Le Saint Graal c’est réussir à réunir une paire de noix dont les coquilles ridées sont parfaitement symétriques. Partout, les Chinois adorent faire rouler au creux de la main une paire de noix. Il s’agit d’une pratique séculaire supposée améliorer la circulation sanguine selon les préceptes de la médecine traditionnelle chinoise.

17-Boutique de noix 18-noix

(Pour en savoir plus sur les le business des noix, je propose ci-après un résumé d’un article AFP d’octobre 2014 repris largement par la presse quotidienne régionale et les magazines.)

Les noix étaient déjà un objet de jeu dans les cours impériales dès 220 après JC, mais c’est sous les Qing (1644-1912) que les paires de noix les plus exceptionnelles sont devenues un objet de convoitise parmi l’élite du pays.

Après trois décennies de croissance économique fulgurante, les noix font aujourd’hui fureur chez les nouveaux riches chinois.

Après la récolte, les cultivateurs trient des cargaisons de noix à la recherche des coquilles dotées des rides et sillons les plus identiques : leur symétrie déterminera la valeur marchande d’une paire. Grosseur et couleur (celles d’un brun sombre sont les plus recherchées) contribuent à tirer le prix vers le haut. « Plus vous jouez avec des noix, et plus leur teinte tire sur le rouge avec le temps. », observe Zhang Guifu, le voisin de M. Li, penché sur des cageots remplis de noix fraîchement cueillies. « Chacune est unique. Elles ont de la valeur comme objet de collection… et pour stimuler l’esprit. »

L’essor de la demande et la flambée des cours ont transformé la vie des agriculteurs du district montagneux de Laishui, à quelques heures de voiture de la capitale. Il y a une décennie, M. Li et ses voisins gagnaient de médiocres revenus en cultivant blé et maïs, aujourd’hui, ils partent régulièrement en vacances, conduisent des voitures importées et possèdent des appartements dans la ville voisine. « Même une paire de noix relativement ordinaire peut se vendre plus cher que l’or en terme de prix par gramme. », assure Li Zhanhua. Les récoltes de noix de M. Li peuvent lui rapporter jusqu’à 2 millions de yuans par an (296.000 euros). Signe de la valeur de ses vergers : pour les protéger des voleurs, il les a entourés de fil barbelé, avec caméras de sécurité et chiens de garde.

En raison de la rapide appréciation des prix, les noix sont devenues un produit de placement alternatif pour certains investisseurs chinois, au vu des taux d’intérêts désespérément bas rémunérant les dépôts bancaires dans le pays.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s