19 février 2015 – 新年快樂 ! Bonne année !

« Tu pars en Chine ? Super, tu vas manger des nems ! » Non, les nems, c’est vietnamien…

« Tu vas voir les cerisiers en fleur ? » Et non, les cerisiers c’est plutôt au Japon…

« Quelle chance ! Tu es en Chine pour le nouvel an chinois, tu vas voir des dragons dans les rues !! » Heu… non… toujours pas. Les dragons c’est dans le 13èm arrondissement parisien et dans tous les quartiers chinois du monde mais pas à Pékin… Désolée pour vous, chers lecteurs, qui attendez avec impatience le récit du nouvel an, voici comment cela se passe en vrai en Chine.

Le Nouvel an (農曆新年) marque le « passage de l’année » : c’est le premier jour du premier mois du calendrier chinois. C’est aussi le début de la fête du printemps qui dure quinze jours et s’achève avec la fête des lanternes. Le calendrier chinois étant un calendrier luni-solaire, la date du Nouvel An chinois dans le calendrier grégorien varie d’une année sur l’autre, mais tombe toujours entre le 21 janvier et le 20 février. Cette année, c’était le 19 février.

Le Nouvel An est célébré officiellement en République populaire de Chine mais aussi en République de Chine (Taïwan), Hong-Kong, Macao, Singapour, Malaisie, Philippines, Indonésie, Thaïlande, Vietnam (la fameuse fête du Têt)… Les congés du Nouvel An (les plus importants de l’année pour les chinois) permettent aux familles, parfois éloignées, de se retrouver. Cela engendre un trafic très important sur les routes et dans les aéroports mais cela vide la ville ! Pékin est d’un calme étonnant : les rues sont désertes, les échoppes, habituellement ouvertes du lever du soleil jusque tard le soir sont fermées.

Les préparatifs

Depuis le début de l’année (enfin, la nôtre…), des lanternes rouges ont été suspendues tout le long des rues. Une chèvre a été installée près du Worker’s Stadium tout près de chez nous :

01-chèvre

L’école maternelle a été joliment décorée : la cour ornée de lanternes rouges, et une jolie chèvre ainsi qu’un arbre à souhaits ont été installés dans le hall.

02-Maternelle 1 03-Maternelle 2

Héloïse et Lily-Rose ont bien travaillé :

04-héloïse fu 05-lily-rose chèvre

Je suis allée faire les courses le 17 février… loin d’imaginer que c’était comme faire les courses en France le 24 ou le 31 décembre ! Il y avait foule…

06-foule magasin

Les rayons n’étaient que rouge et or…

07-banderoles 08-déco 1 09-déco 2 10-déco chèvre

Les chèvres sont partout, même sur les Kinder :

 11-chèvres 12-Kinder

Le réveillon

Le soir du Nouvel an ne donne pas lieu à des célébrations dans la rue : c’est une fête exclusivement familiale. Le dîner se déroule au domicile des aînés de la famille. À l’heure du réveillon, le dîner ne peut commencer que lorsque toute la famille est présente (des places vides sont réservées aux membres ne pouvant pas assister au repas). Il est généralement copieux et comporte souvent des plats symboliques pour assurer la santé, les études, etc. Ainsi le poisson (魚 ), homophone de surplus (馀 ), doit être présent à chaque repas de Nouvel An pour garantir qu’il y aura du surplus tous les ans et qu’on ne manquera jamais de rien.

Dans le nord de la Chine, on sert en principe un plat de raviolis (jiǎozi 餃子)car leur forme évoque celle des yuánbǎo (元寶 / 元宝), lingots anciens. Le dessert traditionnel est le niangāo (年糕), « gâteau de l’An » ; gāo, gâteau, est homophone de grandir, et en manger constitue un gage de croissance dans tous les domaines souhaités.

Des enveloppes rouges contenant des étrennes s’échangent. Traditionnellement, elles étaient distribuées par les aînés aux enfants et aux jeunes non mariés, et avaient surtout la valeur symbolique de porter chance durant toute la nouvelle année. Ainsi, nous avons donné à ayi l’équivalent d’un treizième mois. Héloïse a eu également son enveloppe, donnée par sa laoshe (sa seconde maîtresse, chinoise).

13-enveloppe Héloïse

 L’autre coutume incontournable consiste à faire exploser des pétards énormes. Plusieurs jours auparavant, les stands ont fleuri à chaque coin de rue.

14-stand feux artifice 15-lots de pétards

En 2014, à Shanghai, les festivités du nouvel an ont pris une tournure dramatique. Une trentaine de personnes a trouvé la mort suite à un mouvement de foule. Les festivités sont désormais plus contraintes. De plus, en raison de la pollution que les fumées occasionnent, une campagne d’affichage appelle les Pékinois à limiter l’utilisation des pétards.

16-Interdiction 2 17-Interdiction

Malgré les accidents (très fréquents !) et la pollution, nous avons bien eu l’impression d’être à Bagdad sous les bombes lors de la première soirée. Nous sommes quand même sortis prudemment jusqu’au bout de la rue… Pétards mais aussi feux d’artifice ont été tirés quasiment toute la nuit ! Comme le dit justement mon cher et tendre, pour utiliser ce genre d’engin, en France, il faut un arrêté préfectoral et un permis d’artificier, ici, on s’installe sur un trottoir, à côté des voitures, un briquet et hop ! Enfin boom !

18-Feu artifice

L’année de la chèvre ou du bouc

Cette année fait peur aux Chinois : la chèvre est un animal gentil, c’est cela son principal défaut… Il subit son sort : on va lui donner de la mauvaise herbe à brouter, on va le dépouiller de sa fourrure, et puis finalement on le fera cuire. La croyance populaire prédit que l’enfant qui naitra cette année sera à l’image de l’animal : il sera gentil mais subira sa vie, ce ne sera jamais un leader.

C’est pour cela que ces dernières semaines, les maternités ont été prises d’assaut par des femmes qui voulaient accoucher à tout prix par césarienne avant l’année de la chèvre. Et c’est aussi pour cette raison que les maternités tourneront à un rythme ralenti cette année. Les femmes voulant attendre l’année prochaine, l’année du singe. Cependant, l’année devrait être propice au développement de tous les arts et plus particulièrement à celui de la musique et du théâtre. De là à ce que la France gagne à l’Eurovision ? Non, il ne faut pas exagérer non plus…

Premier jour de l’année

Après une nuit quelque peu bruyante, nous avons pris le métro pour nous rendre au Temple des Lamas. En sortant du métro, nous avons compris pourquoi la station qui dessert le Temple était fermée. Une (très) longue procession de familles se dirigeait vers le Temple pour faire brûler de l’encens. On considère que plus la visite au temple est précoce, plus on aura de chance dans l’année. Une fois arrivés devant l’entrée du Temple, nous n’avons même pas pu y entrer !

20-Temple des Lamas 21-temple 22-Temple

Tout cela, sous étroite surveillance évidemment… Surveillance qui n’en oublie pas le déjeuner pour autant.

23-Surveillance 24-fourgons police 25-Pause déjeuner

Le jour du Nouvel An, on doit théoriquement porter des vêtements neufs, rouge de préférence. Ainsi, les rayons de Carrefour étaient achalandés en conséquence :

26-sous-vêtements rouges 27-chaussettes rouges

Le premier jour de l’année est, pour de nombreux chinois, celui où tout le monde change d’âge : les dates de naissances exactes étaient autrefois tenues secrètes. Ayi par exemple, sait qu’elle est née en 1968, il y a bien une date de naissance sur sa pièce d’identité mais elle n’est pas sûre que cela soit celle-là. De même, elle ne connaît pas l’âge de ses propres parents !

Le lendemain…

Malgré la neige, Héloïse avait une mission très importante à réaliser : faire don de sa tétine à la chèvre. Certains enfants la donnent au Père Noël, nous, comme nous avions raté le coche le traineau, nous avons profité du Nouvel an chinois.

 29-neige 30-Don de tétine.

Ainsi s’achève notre premier nouvel an chinois !

31-Famille


4 réflexions sur “19 février 2015 – 新年快樂 ! Bonne année !

  1. Quel régal cet article ! j’ai appris beaucoup de choses, super bien écrit comme d’habitude, ce petit plus qui donne envie de partager en « vrai » ces beau moments !! merci Isabelle ! j’en redemande moi

    Aimé par 1 personne

  2. La suite! La suite!
    Comment allez vous tous?
    Puisqu’il n’y a pas de nems, ayi vous a-t-elle préparé une specialité dont elle a le secret?
    Bises!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s