10 décembre 2014 – Top Chef ? Pas encore…

Préambule : cet article n’a pour seul intérêt la démonstration que la phrase de Gusteau, célèbre chef de Ratatouille (oui, le dessin animé de Disney) « Tout le monde peut cuisiner » est fausse.

Si vous connaissez Top chef ou Master Chef, vous connaissez sans doute l’épreuve qui consiste à revisiter un plat : tomate/mozzarella, jambon/purée, poulet rôti, etc. A l’arrivée, cela ressemble rarement à l’idée de départ. Cette semaine, Ayi a revisité le bœuf bourguignon. Ambitieux. Trop ambitieux.

En surfant sur internet, j’ai découvert qu’une compatriote, Olivia Guinebault, a écrit (en chinois !) un livre de cuisine française. Je me suis donc procuré le précieux objet en le commandant sur le site http://cuisinemeiwenti.com/.

01-Cuisine mei wenti

Je suis ravie de mon achat : l’objet est très bien conçu, les recettes écrites en français et en chinois sont détaillées, des trucs et astuces sont donnés, bref, faire de la cuisine française devient un jeu d’enfant, à la portée de tous. C’est du moins ce que je croyais.

02-recette 1 03-recette 2

Armée de sa bonne volonté désormais légendaire et du grimoire magique, Ayi a fait une tarte à l’oignon. Résultat plutôt honorable, j’ai dû juste intervenir pour lui préciser que non, il n’y avait pas trop de pâte brisée : il fallait en mettre aussi sur le rebord du moule à tarte… Ce détail n’est effectivement pas précisé dans le livre. Je ne peux pas blâmer l’auteur, quelle personne normalement constituée n’y aurait pas pensé seule ?? Bref, premier essai plutôt concluant.

En confiance après ce premier essai, Ayi s’est attaquée au monument « bœuf bourguignon ». J’ai essayé de l’en dissuader, je sentais qu’elle n’était pas prête… Un brin têtue, elle a tenu à tenter l’expérience. Soit.

Une recette, ça se lit jusqu’au bout avant de la commencer (notamment pour vérifier qu’on a tous les ingrédients). Une recette, ça se suit à la lettre d’autant plus quand ce n’est pas votre cuisine natale. Bref, une recette, ce n’est pas une libre interprétation !

J’ai senti que ça partait mal quand Ayi m’a demandé si elle pouvait remplacer le vin rouge par le vin blanc. NON ! Ce n’est pas une blanquette… Plus tard, quand j’ai vu que la viande bouillait dans 3 bons litres d’eau, j’ai su que ça finirait mal. J’ai alors essayé de convaincre mon poulain d’abandonner la course : risque de blessure (pour nous surtout). Non, non, elle a poursuivi.

Encore plus tard, quand j’ai senti la cannelle embaumer l’appartement, j’ai su qu’il fallait qu’on prévoit un Plan B pour le dîner. Le bœuf bourguignon bouilli dans l’eau et le Chardonnay, avec quelques herbes déshydratées (évidemment, nous n’avions pas de bouquet garni), avec un peu de cannelle (de la poudre marron, ça ressemble à la muscade non ?), et bien c’est mauvais. Vraiment mauvais.

Quant à mon Chardonnay du Chili, acheté à prix d’or moyennant la vente d’un rein, j’en pleure encore.

04-Chardonnay 1 05-Chardonnay 2

Le troisième essai (oui, malgré cela il y a eu un troisième essai), back to basics : purée de pommes de terre. Réussie.

Pour le Chardonnay, j’en pleure encore. Oui, je sais, je l’ai déjà dit.


2 réflexions sur “10 décembre 2014 – Top Chef ? Pas encore…

  1. Ça me rappelle un vieux souvenir: une quiche lorraine a la vanille…
    Mais vu mon gout bien connu pour la vanille, je me demande si je ne préférerai pas quand même le boeuf bourguignon a la cannelle…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s