7 octobre 2014 – Marché de Panjiayuan

En France, j’adore flâner dans les brocantes. J’aime l’idée de trouver L’objet rare au milieu d’autres sans valeur. A Pékin, j’ai retrouvé cette atmosphère au Marché de Panjiayuan. C’est un immense marché situé sous un hangar entouré de petites boutiques où sont vendus les biens un peu plus précieux. Les allées sont couvertes de tissus ou de nattes sur lesquels les vendeurs disposent leurs objets divers et variés.

 Vue d'ensemble

Plumeaux et plus Papiers et plumeaux

Vanerie

Nous avons donc arpenté une à une les allées à la recherche de l’objet qu’il nous faut absolument (pas).

Il y a un grand espace où sont vendues les sculptures en pierre : des buddhas, des lions gardiens chinois, ainsi que les autres animaux du zodiaque chinois : tortue, coq, chien…

Sculptures 1 Sculptures 3 Sculptures 2

J’ai un faible pour les sculptures plutôt grandes mais je n’ai pas encore trouvé le moyen d’en ramener une en France. Et puis un couple de lions ici, c’est magnifique, dans mon modeste jardin, je ne crois pas que cela rendrait aussi bien. Je me suis donc contentée de ce couple de lions gardiens à la taille plus modeste.

Lions

On distingue la femelle, à gauche, retenant avec sa patte son petit jouant sur le dos : cela représente l’éducation et le cycle de la vie. Le mâle, quant à lui, repose sa patte sur une boule décorée qui, dans un contexte impérial, représente la suprématie sur le monde. On retrouve ces lions aussi bien devant les palais impériaux, les bâtiments administratifs que les supermarchés ou les hôtels (et dans le 13ème arrondissement de Paris). Les chinois leur attribuent des pouvoirs protecteurs. Symboliquement, la femelle protège ceux qui résident à l’intérieur tandis que le mâle protège la structure.

Outre les sculptures, on trouve … tout, du buste de Mao en céramique aux jeux de mah-jong, en passant par le fameux petit livre rouge dans toutes les langues.

Stand assiettes Pdt Mao, Shiva et les autres Petits livres rouges Serviettes Mao

Bustes Mao porcelaine Coq

On trouve également énormément de pendentifs en pierre, de perles, et bien sûr du jade. La Chine est le pays le plus important en termes de production, de fabrication et d’utilisation du jade. Ce dernier reste interdit à l’exportation. Le jade est la pierre relative à l’empereur, symbole du pouvoir absolu.

Bracelets Pierres vertes Pierres bleues

Des pierres semi-précieuses donc et puis des cailloux… Pourquoi ? Je ne sais pas…

Cailloux

Nous avons également craqué sur ces représentations très rondes (que nous n’avons vu qu’une fois !) de ces trois sages qui font partie de la tradition chinoise. Cette dernière les élève au rang de dieux. Luk : Dieu du Premier rang, de la Richesse et de la fortune. Fuk : Dieu du Bonheur et de la prospérité. Et enfin Sau : Dieu de la Santé et longévité.

3 sages

Laurent commence une collection (oh nonnnnnn !) de têtes de bouddha que nous croisons très souvent sur les étals :

4 têtes bois 4 têtes argent

On distingue les quatre émotions suivantes : la joie, la colère, le bien-être et la tristesse.

Lorsqu’un objet retient notre attention, il faut alors commencer le fameux jeu des négociations. On montre ce que l’on souhaite, le vendeur vous invite alors à vous asseoir sur un petit tabouret à l’assise tressée avec des bandes de tissus. Cet objet à lui seul – sans aucune valeur pour un chinois – m’intéresse particulièrement, j’ai pour objectif d’en ramener un ! On s’installe, et le vendeur sort sa calculette pour nous montrer son prix.

Voici comment s’est déroulée une vraie négociation (enfin un marchandage) : prix d’un petit objet en bois annoncé par une marchande aux rides profondes 600 RMB (75 €). Ma contreproposition : 60. Je vous entends dire « Elle exagère ! », attendez de lire la suite. Malgré l’étouffement simulé par la vieille dame, je persiste : 60. Elle propose alors 450 (« Last ! Last !»). Bien, j’ai déjà gagné 25%. Je consens un effort : 65. Simulation de strangulation… Madame, si vous me connaissiez, vous sauriez qu’il m’en faut un peu plus pour m’attendrir… Elle annonce 400 (« Last ! Last ! »). Je conserve mon 65, qu’elle refuse. Je quitte donc la table des négociations (j’ai dû faire l’Actors Studio dans une autre vie). Au bout de quatre pas, la vieille dame me rattrape : 150 ! Je continue d’avancer, elle insiste : 130 (« Really last ! »). Je consens à faire demi-tour et fais un effort ultime : 100 RMB. Voyant qu’elle n’obtiendra pas plus de cette touriste encore plus escroc qu’elle, elle a accepté, non sans avoir simulé sa mort certaine dans les prochaines minutes par ma faute. Je ne me fais pas d’illusion, cet objet valait peut-être un peu moins que ça, mais nous nous sommes mises d’accord sur un prix acceptable par nous deux !

Et puis, au détour d’une allée, je n’ai pu m’empêcher de sourire devant cet effort louable d’écrire avec des lettres de l’alphabet latin. Ils doivent trouver cela aussi compliqué que le chinois pour moi !

Restaurant


4 réflexions sur “7 octobre 2014 – Marché de Panjiayuan

  1. bien la performance achat !!! Lol
    Moi je suis nulle à ce jeu mais vraiment nulle
    d’accord avec ta copine Julie… si vous commencez à acheter comme ça ça va en faire des choses à déménager 😉
    c’est très joli tous ces bracelets en pierres multicolores

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s