20 et 21 août 2014 – Voyage, voyage…

 

J-1 : inutile de préciser dans quel état on se trouve à la veille d’un grand départ comme celui-ci. Pas très à l’aise dans nos Converse. Le stress est cependant monté d’un cran quand, la veille à 17h51, je reçois ce SMS laconique d’Air France :
annulation vol

Le vol proposé n’était pas sans poser 2 ou 3 difficultés :
– Se lever à 4 h du matin pour aller à Roissy = trouver une bonne âme pour nous emmener à cette heure-là.
– Arrivée décalée à Pékin = décalage état des lieux de l’appartement = décalage de l’enregistrement au commissariat local = décalage dans la remise des papiers nécessaires au dédouanement de notre déménagement = décalage dans l’obtention de nos visas définitifs.

Bref, scenario catastrophe.

Profonde respiration et tentative d’enregistrement sur le vol précédent. Allo Air France. « Oui, il y a bien des places sur le vol précédent mais je ne peux rien faire car vous car vous êtes passés par une agence de voyages… »  Ah, dommage, l’agence de voyages vient de fermer. Il n’y a plus qu’à attendre le lendemain matin pour voir s’il reste des places.

Jour J : 9h à 10h30, succession de coups de fil entre Laurent et son ancienne assistante Mathilde. Aussi appelée « Super Mathilde ». Montagnes russes émotionnelles :
« Il n’y a des places qu’en business » : on devrait s’en remettre…
« Ah, finalement, il n’y a que 2 places en business et 3 en éco » : moins bien…
« Ah non, il n’y a plus que 4 places ! » : nous ne sommes pas désespérés au point de faire un sacrifice humain sur notre propre progéniture.

Finalement, à 10h15 : « Vous avez 5 places en Premium sur le vol de 13h50. » Enfin ! Bon, faut y aller… maintenant ! Belles-sœurs à la rescousse, départ en fanfare, rangement de la maison inachevé… Mais au moins, pas le temps de se poser de questions.

keep calm and yes we can

Arrivée à Roissy sans encombre, pleurs d’au revoir de rigueur, arrivée au comptoir d’enregistrement. Bonjour crispé à l’hôtesse. Gentille hôtesse essaie de faire de l’humour :
« J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle, vous voulez laquelle en premier ? »

Comment te dire, Madame, que là, je n’ai pas tellement envie de jouer… Dans un sursaut de courage, nous demandons la mauvaise nouvelle en premier :
– Vous êtes sur des sièges séparés.
Soit. Donne-nous vite la bonne nouvelle avant que je fasse demi-tour.
– Vous avez été surclassés en Business.
Ah, voilà une VRAIE bonne nouvelle… Après quelques heures d’angoisse, repos bien mérité dans le lounge d’Air France, petite collation et départ serein.

Trajet peu reposant avec Héloïse qui a enchainé 4 fois « La reine des neiges » et 2 fois « La petite Sirène » et a dormi à peine 1 h… Moi aussi, je veux être « Libérée / délivrée » comme la Reine Elsa.

Quelques heures plus tard, le moment fatidique arriva.
« Chers passagers, nous entamons notre descente sur Pékin. » Les larmes sont arrivées d’un seul coup. Puis la même annonce en anglais. Rivière de larmes. Puis la même annonce en chinois. J’ai quand même compris. Fleuve de larmes jusqu’à l’annonce finale « PNC à vos portes. Désarmement des toboggans. Vérification de la porte opposée. ».

Alors que je commençais à me ressaisir, nouvelle annonce sous la forme d’un coup de grâce : « Merci de regagner vos sièges, la descente est suspendue en raison d’un contrôle sanitaire. » Quoi ?!

Arrivée dans l’avion des autorités chinoises masquées. Heureusement, l’équipage fût rassurant : notre steward a jugé utile de préciser que l’avion transportait des passagers ayant transité en Afrique. Plus exactement en Guinée. Oui, l’un des pays où Ebola sévit actuellement. Pour résumer la situation : j’arrive donc dans un pays avec plusieurs heures d’avance, épuisée, en étant potentiellement porteuse d’un virus mortel. Formidable.

Les heures qui ont suivi ont été plus tranquilles même si la fatigue devenait de plus en plus pesante au fil des heures.

Après deux nuits passées à l’hôtel, nous avons emménagé dans notre appartement qui est parfait. Mais ça, c’est une autre histoire !


5 réflexions sur “20 et 21 août 2014 – Voyage, voyage…

  1. Un vrai plaisir de te lire……Je te trouvais un peu crispée sur la photo du départ….et bien maintenant je comprends pourquoi !!!!
    Gros bisous à tous les 5 (une grosse pensée à Charlotte)
    Caroline et Loïc (Paul fait un stage multi sports cette semaine en attendant la rentrée)

    J'aime

  2. Quel honneur de faire partie de tes récits isabelle! La sainte j’aimais bien comme surnom aussi lol!! J’espère que tout le monde va bien..gros bisous a vous cinq de Léo et moi. A bientôt en sine!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s